Communiqué UDC Vallée de Joux – Sus aux étiquettes!

Je suis pour le social. Une société équilibrée et juste prend soin de ses pauvres, de ses malades, de ses personnes âgées, des personnes en situation difficile. Mais elle doit surtout et d’abord encourager tout citoyen à s’assumer de manière responsable, lui permettre de construire lui-même son avenir, de penser à ses vieux jours, d’assumer ou de profiter des conséquences de ses actes.

Je suis pour le social, mais je ne suis pas socialiste.

Je suis pour une égalité de traitement homme-femme, pour des salaires égaux, pour des chances égales à l’emploi, pour le respect et l’intégration de la femme dans tous les domaines de la vie privée ou publique. Mais égalité ne signifie pas privilège, et le respect auquel la femme a droit ne doit pas lui faire oublier le respect qu’elle doit aux autres, aux hommes, aux enfants, à la vie.

Je suis pour une égalité de traitement homme-femme, mais je ne suis pas une féministe.

Je suis pour une écologie verte et durable, pour une sortie rapide du nucléaire, mais dans le respect et les limites de ce que les ménages et les entreprises peuvent raisonnablement supporter. L’équilibre entre croissance économique et écologie doit être maintenu.

Je suis pour une écologie verte et durable, mais je ne suis pas une écologiste.

Je suis pour une économie forte et saine, même si je ne suis pas PLR; je suis pour la famille, même si je ne suis pas PDC…

Je regrette ces étiquettes simplistes, qui visent à ranger les individus en catégories figées et sans personnalité. Je ne compte plus les remarques ou insultes reçues pour des choses que je n’ai pas faites, pour des phrases que je n’ai pas dites, par des personnes que je ne connais pas, et qui pensent me connaître car elles sont en mesure de me coller une étiquette. Le système de partis a ses avantages, mais que les clichés véhiculés ne nous fassent pas oublier la spécificité de chaque personne qui les compose.

Par Lucie ROCHAT, membre de la section UDC VALLÉE DE JOUX

Le commentaires sont fermés.