La Vallée de Joux transformée en «terrain de jeux» pour ambulanciers!

Le mercredi 12 juillet, bon nombre de Combiers se sont demandés ce qu’il se passait, certains inquiets de voir une ambulance chez leur voisin!

L’école supérieure d’ambulanciers et soins d’urgence romande (ES ASUR) du Mont-sur-Lausanne, était en exercice haute-réalité. Ce n’est pas moins de 26 étudiants de troisième année qui ont pris part à 23 ateliers pratiques répartis dans différents sites d’intervention. Centre équestre, domicile, lac, chantier, entreprise, route, forêt, piscine, ravin, chalet de vacances, autant d’endroits aussi réalistes que possible pour les plonger au plus près de leur réalité.
Afin que les ambulanciers en formation puissent réaliser ces exercices au plus proche du quotidien de leurs missions, un nombre incroyable de bonne volonté était indispensable, soit:

- Plus de 20 figurants:
- 4 ambulances
- 2 enseignants de l’ES ASUR
- 2 collaborateurs de la centrale 144
- 2 médecins chefs
- 2 équipages SMUR
- 1 équipage REMU de la Vallée de Joux
- 1 équipage REGA
- 20 pompiers
- 2 First répondants
- 2 gendarmes
- 6 membres de la colonne de secours du Jura
- 6 secouristes d’entreprise
- 6 nageurs sauveteurs de la piscine du Sentier
- 4 bûcherons
- 2 personnes pour la logistique
- 2 caméramans de Simcast Prod

Soit un total de plus de 100 personnes impliquées dans cette journée d’exercice haute-réalité! La Vallée de Joux se prête à merveille pour ce genre de formation, tant le terrain est réaliste et diversifié. Le jeu a été poussé jusqu’à la mise en scène d’un accident de la circulation impliquant 2 véhicules et 4 victimes. Un tel accident nécessite la présence des intervenants suivants:
12 pompiers et trois véhicules, 4 ambulances, un SMUR, un équipage Rega et la gendarmerie qui a participé très activement au sauvetage des victimes. Le clou de la journée fut sans aucun doute l’arrivée de REGA qui a ravi les nombreux badauds venus admirer le travail des étudiants.
Les étudiants se sont engagés à fond dans cette répétition générale de leurs examens finaux qui auront lieu fin septembre et début octobre. Il est bon de rappeler qu’un ambulancier diplômé suit 5400 heures de formation. Des urgentistes du terrain d’une très grande qualité qui ont des compétences techniques et humaines incroyables.
La direction de l’école et de l’exercice tient à remercier très chaleureusement les nombreux acteurs de cette journée. De la petite Eiléan âgée de 6 ans à Janie 86 ans, tous nos figurants ont fait preuve d’une patience exemplaire et se sont prêtés aux jeux pour que les interventions soit plus vraies que nature. De vifs remerciements au SDIS Vallée de Joux et à son Major Gabriel Gauljaux qui ont tout mis en œuvre pour que cette journée soit une réussite, mais également au groupe du Jura Secours, à la Gendarmerie du Sentier, aux nageurs sauveteurs de la piscine, aux bûcherons, à REGA Lausanne, à la centrale 144, à l’hôpital du Sentier, aux entreprises Breguet, Golay et à la Municipalité du Chenit.
Il ne nous reste plus qu’à formuler nos vœux de réussite à ces 26 femmes et hommes qui se destinent au merveilleux métier d’ambulancière et d’ambulancier, en espérant que cette journée en terre combière leur porte chance!
Merci au photographe, Jean-David Schoop étudiant ambulancier 3e année, à qui nous devons de belles images.

Fabrice et Sylvie

Un commentaire sur “La Vallée de Joux transformée en «terrain de jeux» pour ambulanciers!”

  1. Une trentaine de photos sont à voir sur le site du Groupe secours jura vaudois soit http://www.gsjv.ch dans « galerie de photos » : extraction d’un blessé au bas d’un ravin.